LA VEUVE            de  Corneille 

Théâtre du Roi-René

2012

Philiste aime Clarice, jolie veuve ! Il confie les secrets de son cœur à son plus cher ami, le fourbe Alcidon. Ce dernier feint de courtiser la sœur de Philiste pour mieux lui dérober sa maîtresse... Un troisième homme, une perfide machination, une mère bien libérale, et une nourrice peu vertueuse viendront corser la partie.

Le jeune Corneille, gaillard et coquin, nous offre ici l'une de ses comédies les plus acides et les plus mouvementées. Avec une étonnante modernité, il envoie valser les répliques et les ressorts de ses tragédies à venir, tournant en dérision : honneur, bravoure et...fidélité !

 

Marion Bierry tire les ficelles et joue sur tous les ressorts de la comédie. [...] Une symphonie totale, servie par des comédiens confimrés.

Vaucluse Matin

 

Marion Bierry excelle dans Corneille. [...] Un petit bain de classique comme un bain de jouvence et de bonne humeur.

Armelle Héliot, Le Figaro

MENTIONS LÉGALES

© 2019 MARION BIERRY

  • https://plus.google.com/117167403531
  • twitter-bird2-square
  • facebook-square
_PAL3769-C.jpg